Adhésion aux confessions de foi chrétiennes de base telles que le Symbole de Nicée-Constantinople.

Sur la nature et la providence divine : Ma vision est proche de l’arminianisme, incluant la possibilité pour le chrétien de se «détourner de la foi». Il s’agit donc d’une perspective proche de celle de John Wesley par exemple (cf. ce Tableau comparatif des différentes perspectives). Je ne dis pas qu’un tel système soit parfait, mais qu’il dépeint plus naturellement les réalités spirituelles sous-jacentes que ne le font d’autres systèmes.

Sur les dons spirituels : Je suis continuationniste dans le sens de croire à l’actualité de tous les dons du Saint-Esprit, mais en ayant une réserve vis à vis des «réveils charismatiques» et des expressions charismatiques dans l’Eglise. Je pense qu’une grande partie de ces manifestations peuvent être des contrefaçons démoniaques.